09 | 01 | 18

Sport et Santé

Votre club de sport Visaform

Aujourd'hui, on a tendance à pratiquer un sport pour le plaisir mais aussi pour perdre du poids ou garder la forme.

Pourtant, le sport a d'autres innombrables bienfaits, parmi lesquels la prévention et l'amélioration des maladies chronique.

 

Une évidence pour les diabétiques

Les diabétiques le savent bien : la maladie endommage leurs vaisseaux sanguins et augmente le risque

de subir un trouble cardio-vasculaire.

On leur recommande donc de pratiquer une activité physique régulière qui va entraîner les effets contraires :

meilleure oxygénation des tissus, préservation des vaisseaux, diminution du stress oxydatif et

stimulation du développement de nouveaux capillaires sanguins.

De quoi mettre toutes les chances de son côté pour éviter un accident.

Une étude1 a montré que chez les personnes diabétiques, deux heures de marche par semaine

suffisaient à réduire de moitié le risque de mourir prématurément.

Les mêmes effets ont été constatés chez ceux souffrant d’un syndrome métabolique 

qui précède souvent l’état diabétique.

 

En prévention contre certains cancers

Des études montrent que le sport a pour effet de prévenir certains cancers, notamment ceux du côlon et du sein.

Le simple fait de pratiquer une activité physique régulière entrainerait ainsi une diminution

de 30 à 40 % du risque de souffrir d’un cancer du côlon et de 20 à 30 % d’un cancer du sein

par rapport à celles et ceux qui sont inactifs.

En ce qui concerne le colon, une hypothèse a été avancée pour expliquer ce phénomène :

l’exercice accélérant le transit intestinal, les aliments cancérigènes seraient moins longtemps

en contact avec les tissus de l’organisme. 

Par ailleurs, le sport peut être bénéfique aussi pour ceux qui sont déjà atteints d’un cancer.

La même étude rapporte que le risque de mortalité due à la maladie est de 26 à 40 %

moins élevé chez ceux qui pratiquent un sport.

Impossible toutefois de connaître les raisons de cet impact si fort sur la survie. 

 

La maladie d’Alzheimer aussi !

Diabète, cancer et maintenant maladie d’Alzheimer. C’est une étude3 qui le confirme :

le sport réduit le risque d’être atteint un jour de la maladie d’Alzheimer ou de démence.

D’après cette dernière, les personnes qui faisaient au moins

deux séances sportives d’environ 30 minutes par semaine

réduisaient le risque de souffrir de cette maladie chronique de 60 %.

Enfin, le sport stimule aussi le système immunitaire et diminue l’effet des processus inflammatoires,

lesquels seraient co-responsables de près du quart des cancers.

 

L'ACTIVITÉ PHYSIQUE EST BONNE POUR TOUS ET À TOUT ÂGE

L’activité physique et sportive est toujours bénéfique pour le cœur.

Elle prévient la survenue des maladies cardio-vasculaires.

Bien adaptée, elle fait partie de leurs traitements en limitant leurs retentissements et leurs complications.

Une personne en bonne santé, en particulier cardio-vasculaire, peut pratiquer sans réserve

les sports qu’elle désire tout en restant à l’écoute de ses sensations.

Le patient cardiaque bénéficiera toujours de la pratique d’une activité physique

adaptée à ses capacités physiques.

Il sera pour cela guidé par son cardiologue et son médecin traitant.

Donc n’hésitez pas à pratiquer une activité physique ou sportive, car rappelez-vous que

nous sommes génétiquement programmés pour bouger.

Retour à l'accueil du blog